Consultation gratuite
Bücco - Guide ortho
Béance antérieure

Béance antérieure

En 2005, Eun-Sun Byun et collègues (53) ont étudié la relation entre le dérangement interne du joint temporo-mandibulaire chez 51 femmes présentant une béance antérieure. Elles furent divisées en 3 groupes selon les résonances magnétiques : 1- disque normal, 2- disque déplacé antérieurement avec réduction, 3- disque déplacé sans-réduction. Leurs résultats furent que les dérangements internes des ATM étaient beaucoup plus fréquents chez les sujets avec un ramus mandibulaire rotationné plus vers l’arrière, une mandibule plus courte, et un patron squelettique de tendance classe II, même si tous les sujets avaient une béance antérieure. Plus ces patrons observés étaient sévères, plus le dérangement interne progressait vers le déplacement du disque sans réduction.

En 2005, Chen et collègues (61) analysèrent des résonances magnétiques des articulations temporo-mandibulaires chez des patients avec une béance antérieure acquise. Tous les patients avaient des disques articulaires déplacés antérieurement et des changements dégénératifs. Des changements condylaires dégénératifs et horizontaux sont fréquemment observés chez ces patients. Donc ils ont conclu qu’un disque déplacé pouvait être la cause primaire du développement d’une béance antérieure acquise.

BÉANCE ANTÉRIEURE

(53) Byun ES, Ahn SJ, Kim TW. Relationship between internal derangement of the temporomandibular joint and dentofacial morphology in women with anterior open bite. Am J Orthod Dentofac Orthop 2005; 128, 87-95.

(61) Chen YY, Shih TTF, Wang JS, Wang HY, Shiau YY. Magnetic resonance images of the temporomandibular joints of patients with acquired open bite. Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endo 2005; 99:734-42.

Lire la suite

Retour à la table des matières