Consultation gratuite
Classe II div. I

Classe II div. I

En 2004, Sug-Joon Ahn et ass. (7), ont tenté de trouver des variables clés céphalométriques chez 58 femmes de malocclusion de classe II et qui permettraient d’orienter un dérangement interne de l’articulation temporo-mandibulaire. Elles furent examinées avec des radiographies céphalométriques et des résonances magnétiques des ATM avant un traitement orthodontique. À l’IRM, ils ont établi 3 groupes : disque avec position normale, disque déplacé antérieurement avec réduction et disque déplacé antérieurement sans réduction. À l’analyse céphalométrique, les résultats ont démontré une diminution de la hauteur faciale postérieure, une diminution de la hauteur du ramus, une position vers l’arrière de la mandibule, chez les sujets avec les dérangements internes des ATM. Ces changements étaient moins sévères chez celles avec un disque déplacé mais réductible comparés à celles avec un disque non-réductible. Les résultats suggèrent que les dérangements internes des ATM peuvent induire des changements dento -faciaux et que quelques variables céphalométriques peuvent aider à identifier les patients potentiels avec des dérangements internes des ATM.

MALOCCLUSION DE CLASSE II DIV. 1

(7) Ahn SJ, Kim TW, DS Nahm. Cephalometric keys to internal derangement of temporomandibular joint in women with Class II malocclusions. Am J Orthod Dentofacial Orthop 2004; 126:486-95.

Lire la suite

Retour à la table des matières