Consultation gratuite
Les surplombs horizontaux

Les surplombs horizontaux

Donc si on est en classe I, le surplomb horizontal est significativement plus bas (2,8mm) que si on n’est pas une classe I (4,52mm).

Donc si on a une occlusion croisée antérieure, le surplomb horizontal est significativement moins élevé (2,5mm) que si on n’en a pas (4,24mm).

Donc si on a une occlusion croisée postérieure, le surplomb horizontal est significativement moins élevé (2,741mm) que si on n’en a pas (4,397mm).

Donc si on a une occlusion croisée postérieure, le surplomb horizontal est significativement moins élevé (2,741mm) que si on n’en a pas (4,397mm).

Donc on a une ligne médiane centrée, le surplomb horizontal est significativement plus élevé (4,640mm) que si on ne présente pas une ligne médiane centrée (3,496mm).

Donc si on présente une douleur au muscle sternocléïdomastoïdien droit à la palpation, le surplomb horizontal est significativement moins élevé (3,208mm) que si on n’a pas de douleur au sternocléïdomastoïdien droit (4,336).

Donc si on n’est pas une classe I et que le surplomb horizontal (OJ) augmente, la mesure C0-C2 diminue.

Lire la suite

Retour à la table des matières