Consultation gratuite
Malocclusion de classe II

Malocclusion de classe II

En 2002, John, Hirsch et collègues (214) ont étudié 2 études cross-sectionnelles (3,033 sujets) en fonction de leurs surplombs horizontal et vertical et 3 variables rapportées par le patient lui-même, soit : des bruits aux ATM, la douleur aux ATM, et l’ouverture buccale limitée. Leurs résultats supportèrent l’idée que de larges mesures de surplomb sont compatibles avec une fonction normale des muscles de mastication et des ATM telle que perçue par un individu. De ce point de vue, essayer de prévenir les DTM en créant des valeurs plus normales des surplombs horizontaux et verticaux avec des traitements dentaires n’est pas supporté par cette étude.

En 1997, Pancherz et ass. (384) ont étudié céphalométriquement les différences entre les classes II div. I et classes II div. II chez 347 enfants de 8 à 13 ans. Ils ont trouvé que mis à part l’angulation et position des incisives supérieures, il n’y avait pas de différence basique dans la morphologie dento-squelettique chez ces 2 groupes aux âges étudiés mais ils observaient une rétrusion mandibulaire chez ces 2 groupes.

En 1997, Henrikson et ass. (182), étudièrent les signes et symptômes des désordres temporo-mandibulaires chez des filles avec une occlusion normale (60) et une malocclusion de classe II (123). Des maux de tête fréquents, des clics au joint, du bruxisme étaient communs chez les patients de classe II. Le bruxisme avait la plus grande influence dans le développement des DTM, de même que les larges surplombs horizontaux, les béances antérieures, peu de contacts occlusaux, de longs glissements RC-OC, du chevauchement, et des prématurités en balançants.

CLASSE II

(182) Henrikson T. Ekberg EC, Nilner M. Symptoms and signs of temporomandibular disorders in girls with normal occlusion and class II moloclussion. Acta Odontol Scand 1997; 55(4):229-35.

(214) John MT, Hirsch C, Drangsholt MT, Mancl LA, Setz JM. Overbite and overjet are not related to self-report of temporomandibular disorder symptoms. J Dent Res 2002; 81(3):164-169.

(384) Pancherz H, Zieber K, Hoyer B. Cephalometric characteristics of Class II division 1 and Class II division 2 malocclusions: A comparative study in children. The Angle Orthodontist 1997; 67(2).

Lire la suite

Retour à la table des matières