Consultation gratuite
Bücco - Guide ortho
Palpation musculaire

Palpation musculaire

En 2005, Demir et collègues (88) investiguèrent la relation entre des facteurs occlusaux et la douleur aux muscles de la mastication chez 716 sujets (355m, 362f) âgés de 10 à 19 ans (âge moyen 14.8 ans). Ils enregistrèrent la douleur à la palpation des muscles masséters et temporaux et la manipulation fonctionnelle des muscles ptérygoïdiens internes et externes. L’analyse clinique se composa avec la classification d’angle (aux molaires bilatéralement), les occlusions croisées antérieures et postérieures, le surplomb horizontal excessif, les surplombs verticaux, les déflections et la sévérité du chevauchement. Des associations significatives statistiquement furent trouvées entre les palpations douloureuses des muscles de la mastication et tous les facteurs occlusaux investigués, excepté pour l’occlusion croisée postérieure et la déflection. Les masséters, les muscles ptérygoïdiens internes et externes, étaient plus douloureux chez les femmes. Les ptérygoïdiens externes et internes étaient plus douloureux dans les cas de classe I, et les masséters et ptérygoïdiens internes étaient plus douloureux dans les classes II div. I et chez les sujets féminins. Dans les cas de béance antérieure, le ptérygoïdien interne était plus douloureux; dans les surplombs verticaux exagérés, c’étaient les masséters et ptérygoïdiens internes; dans les surplombs horizontaux excessifs, les masséters étaient plus douloureux, ce, toujours des valeurs plus élevées pour la gente féminine. Les résultats suggérèrent que la palpation douloureuse plus importante chez les femmes peut contribuer à une plus grande prévalence de désordres temporo-mandibulaires chez celles-ci.

 

PALPATION MUSCULAIRE

(91) Demir A, Uysal T, Basciftci FA, Guray E. The association of occlusal factors with masticatory tenderness in 10- to 19-year old trukish subjects. Angle Orthod 2005; 75(1): 40-46.

Lire la suite

Retour à la table des matières