Consultation gratuite
Bücco - Guide ortho
Plaque occlusale

Plaque occlusale

Pourquoi est-ce important pour vous ? Le désordre temporo-mandibulaire (TMD) est une condition dans laquelle les articulations de votre mâchoire deviennent douloureuses et où les déplacements de votre mâchoire inférieure sont restreints. Beaucoup de gens souffrent de douleurs chroniques au visage et au cou, ou encore souffrent d’acouphène, de limitations à l’ouverture de la bouche ou de maux de tête récurrents sans jamais n’avoir fait le lien avec l’occlusion. Tous ces symptômes peuvent être des signes de TMD et nécessiter un traitement. Parlez-en avec Dre Lafond lors de votre consultation

Pour les problèmes de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)

Vous pourriez avoir des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire si :

  • Vous avez des maux de tête persistants;
  • Vous souffrez de douleurs à la mâchoire;
  • Votre mâchoire craque;
  • Votre mâchoire dévie à l’ouverture ou à la fermeture de la bouche;

deflection-atm

  • Votre ouverture buccale est limitée;
  • Vous souffrez de bruxisme (grincement des dents);
  • Vous souffrez de clenching (serrement des dents);
  • Vous souffrez d’onychophagie (ronger les ongles).

L’ATM (Articulation temporo-mandibulaire)

L’article ci-joint (Actualité dentaire [AD]) reprétente la philosophie de traitement du Dre Joanne Lafond. Les livres suivants ont complété sa formation universitaire :

  • Fundamentals of Occlusion and Temporomandibular Disorders (Dr Jeffrey Okeson);
  • Science and Practice of Occlusion (Dr Charles McNeil);
  • Management of Temporomandibular Disorders in the General Practice (Drs Carlson & Magnusson);
  • TMDS : An Advanced-based Approach to Diagnosis and Treatment (Drs Laskin, Greene & Hylander);
  • Functional Occlusion front TMJ to Smile Design (Dr Peter Dawson).

Dre Lafond a aussi fréquenté le réputé Pankey Institute, en Floride, et a été professeure clinique en prosthodontie à l’Université de Montréal durant cinq (5) années.

Lorsqu’une pathologie au niveau des articulations temporo-mandibulaires est détectée, une phase diagnostique est introduite. Généralement, des radiographies et une résonance magnétique seront nécessaires pour préciser le diagnostique que l’histoire de cas et la symptomatologie du patient ont déjà dirigé.

Le but du traitement, après le diagnostique pertinent, sera de soulager les muscles masticatoires affligés (souvent par plaques occlusales et balancement de votre occlusion). C’est pourquoi, vous le remarquerez lors de votre traitement orthodontique, Dre Lafond s’attarde autant au balancement de votre occlusion. Si nécessaire, un balancement encore plus en profondeur pourra vous être recommandé (par votre dentiste généraliste ou votre orthodontiste elle-même).

graphique-atm

L’article suivant vous est proposé à titre informatif et provient d’un journal dentaire en ligne. Consulter ici.

Bonne lecture et n’hésitez pas à consulter Dre Lafond pour plus de renseignements.

Par quoi sont causés les troubles de l’ATM?

Le bruxisme (grincement des dents)

Le bruxisme définit tout grincement ou serrement des dents « à vide », c’est-à-dire en-dehors des phases de mastication et de déglutition. Les conséquences sont mineures lorsque le phénomène reste occasionnel. Toutefois, s’il persiste, les dommages peuvent être irréversibles.

Dents usées, sensibles? Douleurs musculaires et crispations de la mâchoire au réveil? Vous souffrez peut-être de bruxisme. Caractérisée par un grincement intempestif des dents, le jour ou la nuit, cette pathologie est souvent liée au stress. Le bruxisme concerne autant les enfants que les adultes.

Au cours de la nuit, une personne atteinte de bruxisme peut frotter ses de 6 à 8 minutes d’affilée! Deux causes peuvent expliquer les cas de bruxisme : l’altération de la fermeture des dents et le stress. Lorsque les dents sont mal alignées ou que quelques-unes sont absentes, le contact entre les dents est instable et le patient se dit « gêné ». Par réflexe, il a tendance à frotter et à serrer ses dents pour user les dents qui le dérangent.

Des conséquences lourdes

Lorsqu’il est chronique, le grincement des dents provoque de graves dommages sur la dentition et sur la mâchoire. Les conséquences sur les dents sont l’usure, pouvant aller jusqu’à atteindre les nerfs, voire une fracture de la dent. Survient alors une sensibilité accrue aux aliments acides ou sucrés et aux changements de la température. Les gencives et la mâchoire peuvent elles aussi subir des modifications résultant d’une adaptation aux pressions exercées. Dans les cas les plus sévères, cela peut même changer l’apparence du visage.

Limiter les effets du bruxisme

À ce jour, il n’existe pas de solution pour agir sur la cause du bruxisme. Les traitements proposés visent donc à réduire les frottements pour en limiter les effets nuisibles. Le chirurgien-dentiste peut aujourd’hui proposer deux techniques :

  • La confection d’une gouttière nocturne peut être envisagée afin de protéger les dents en empêchant les mâchoires de se toucher ;
  • La seconde voie réside dans la prise en charge psychologique du patient afin de comprendre les causes de l’anxiété et du stress. Des séances de relaxation peuvent être bénéfiques. Certains psychologues comparent le bruxisme à une issue de secours de la surcharge émotionnelle. En dehors des suivis psychologiques, il convient de diminuer tous les facteurs de stress, de réduire les aliments contenant de la caféine et de relaxer sa mâchoire en la massant avant le coucher. Consulter en ostéopathie peut s’avérer complémentaire.

L’onychophagie (se ronger les ongles)

 

ongles1 ongles2

Mâcher de la gomme plus de cinq (5) minutes par jour

bubblegum

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).