Consultation gratuite
Questions auxquelles nous aimerions répondre par cette recherche

Questions auxquelles nous aimerions répondre par cette recherche

Un déplacement de la ligne médiane dentaire est-il un signe automatique d’un déplacement méniscal?

Cela évolue-t-il en fonction de l’âge du patient?

Le côté du déplacement de la ligne médiane engendre-t-il un déplacement plus important du même côté ou le contraire?

 

Une occlusion croisée antérieure et/ou postérieure, uni ou bilatérale engendre-t-elle un déplacement méniscal?

Cela évolue-t-il avec l’âge en sévérité de déplacement méniscal ?

Le déplacement est-il plus important du même côté ou contra-latéral?

 

L’occlusion croisée engendre-t-elle un déplacement des vertèbres cervicales C1-C2-C3 ? (les critères du calcul étant ceux de Rocabado)

Et ce, dans le plan sagittal et/ou coronal?

Si oui, le côté de la subluxation de C1 et/ou est-il symétrique à l’occlusion croisée?

 

La subluxation de l’atlas-axis peut-elle être un critère favorable à un déplacement méniscal ?

Le côté du déplacement est-il en lien avec le côté de la subluxation?

 

Une courbure cervicale hors-normes, avec les calculs de Rocabado, dans le plan sagittal, est-elle reliée directement avec un déplacement méniscal des ATM.?

 

Une déviation de la ligne médiane en ouverture de la bouche signifie-elle un déplacement méniscal ?

L’âge est-il un critère de sévérité?

Le côté de la déviation est-il symétrique au côté du déplacement méniscal?

 

Une déflexion de la ligne médiane lors de l’ouverture de la bouche signifie-t-elle un déplacement méniscal?

La sévérité du déplacement évolue-t-elle avec l’âge?

Le coté de la déviation correspond-il au côté du déplacement méniscal?

 

Une limitation de l’ouverture de la bouche correspond-elle à un déplacement méniscal? Si oui, est-il un déplacement réductible ou non-réductible?

 

Une limitation dans les latéralités du Farrar correspond-elle à un déplacement méniscal?

Si oui, le côté est-il significatif?

 

Une palpation douloureuse d’un ou des 6 muscles principaux de la mastication est-elle concluante d’un déplacement méniscal?

 

Une asymétrie condylaire visuelle au panoramique, est-elle représentative d’un déplacement méniscal?

Plus l’asymétrie semble importante selon les calculs de Habet et Kjelberg, le déplacement est-il plus important? Par conséquent l’ostéo-arthrose est-elle plus importante?

 

Le grincement des dents est-il un critère pertinent dans la recherche d’un déplacement méniscal?

 

Le cillement dans les oreilles est-il un critère pertinent dans la recherche d’un déplacement méniscal?

Le côté du cillement est-il pertinent?

 

Les maux de tête, les maux au dos, cou, épaules, sont en quelles proportions reliés à des déplacements méniscaux?

 

Dans quelle proportion les IRM présentant des épanchements liquidiens, avaient-ils une douleur co-reliée?

 

La sévérité d’un déplacement méniscal peut-elle être reliée à un facteur tel que l`âge, le sexe, le surplomb horizontal (OJ) et/ou le surplomb vertical (OB)?

 

Si on additionne 2 facteurs, cela augmente-t-il la proportion statistique pour découvrir un déplacement méniscal, son côté, sa sévérité?

 

Si on additionne 3 facteurs,…………….Et ainsi de suite jusqu’à 20 facteurs.

 

Lire la suite

Retour à la table des matières