Consultation gratuite
Ostéo-arthrose

Ostéo-arthrose

En 2006, Limchaichana et collègues (280) ont étudié l’efficacité des IRM dans le diagnostic de désordres inflammatoires et dégénératifs du joint temporo-mandibulaire. Les désordres observés dans leur revue systématique de littérature étaient : position du disque articulaire, sa configuration, la perforation du disque, l’effusion du joint, les changements osseux et médullaires du joint. Une recherche dans PubMed avec des termes précis et une recherche manuelle fut effectuée. Deux lecteurs adressèrent le degré de pertinence scientifique de ces articles. Ils les classèrent en 3 catégories : basse, moyenne, élevée. Ils recensèrent 494 titres, dans lesquels 22 seulement étaient probants. Aucune publication n’avait un degré élevé d’évidence scientifique, 12 furent considérés comme d’évidence moyenne et 10 d’évidence basse. Le degré d’évidence pour l’efficacité diagnostique exprimée par une sensitivité, une spécificité et des valeurs prédictives était insuffisant. Ils conclurent que des études de haute qualité devraient être effectuées sur des critères méthodologiques précis pour être acceptées et comparées.

En 2009, Ahmad, Hollender et collègues (6) recherchèrent des critères diagnostiques pour les problèmes temporo-mandibulaires, des critères d’analyse du développement des images et de fiabilité pour les images analysées faisant partie de la validation du projet de la recherche. La compréhension des critères diagnostiques de l’ATM ont été développés pour l’analyse d’image de type radiographie panoramique, IRM et tomographie CT. La fiabilité inter-examen a été estimée en utilisant les statistiques kappa et l’accord entre l’évaluation de pairs, caractérisé globalement positif et un accord négatif. La tomographie était la référence standard pour l’évaluation de la validité des modalités d’images pour détecter l’ostéo-arthrite. Pour le diagnostic radiologique de l’ostéo-arthrite, la fiabilité de 3 examens était pauvre pour la radiographie panoramique kappa=0.16, juste pour l’IRM kappa= 0.46 et proche du seuil d’excellence pour le CT kappa = 0.71. En utilisant l’IRM, la fiabilité était excellente pour le diagnostic des déplacements méniscaux avec réduction (DMR) kappa = 0.78 et pour les déplacements méniscaux sans réduction kappa = 0.94 et bonne pour l’effusion kappa = 0.64. Ce pourcentage global de l’évaluation par paire positive pour le diagnostic de l’ostéo-arthrite était de 19% pour le panoramique, 59% pour l’IRM et 84% pour la tomographie CT. En utilisant l’IRM, l’agrément positif (sensitivité) pour le diagnostic de déplacement méniscal était de 95% et de 81% pour l’effusion. L’accord négatif (spécificité) était ˃ = 88% pour toutes les conditions. Comparativement à la tomographie CT, la radiographie panoramique et l’IRM avaient une sensibilité pauvre mais une excellente spécificité pour détecter l’ostéo-arthrite. Ils conclurent que la validation des critères d’analyse d’images valables pour le diagnostic des problèmes temporo-mandibulaires a démontré qu’il est fiable d’utiliser pour la tomographie CT pour l’évaluation de l’ostéo-arthrite, et l’IRM, pour la position du ménisque ainsi que pour l’effusion.

En 2009, Koh et collègues (247, Abstract) firent une revue systématique de la littérature portant sur la relation entre IRM et les critères cliniques pour découvrir les maladies dégénératives et inflammatoires des ATM. Ils conclurent que des recherches de plus grande qualité doivent être rapportées. Ils recommandèrent des protocoles standardisés tels que RDC/TMD et STARD (standards for Reparting of Diagnostic Accuracy ) et leur utilisation pour des recherches futures.

 

OSTÉO-ARTHROSE

(6) Ahmad M, Hollender L, Anderson Q, Kartha K, Ohrbach R, Truelove E, John M, Schiffman EL. Research diagnostic criteria for temporomandibular disorders (RDC/TMD): development of image analysis and examiner reliability for image analysis. Oral Surgery, Oral Medicine, Oral Pathology, Oral Radiology, & Endodontics June 2009; 107(6):844-860.

(247) Koh KJ, List T, Petersson A, Rohlin M. Relationship between clinical and magnetic resonance imaging diagnoses and findings in degenerative and inflammatory temporomandibular joint disease: a systematic literature review. J Orofac Pain 2009; 23:123-39.

(280) Limchaichan N, Petersson A, Rohlin M. The efficacy of magnetic resonance imaging in the diagnosis of degenerative and inflammatory temporomandibular joint disorders: a systematic literature review. Oral Surg Oral Med Oral Path Oral Rad Endod 2006; 102:521-536. Cat 1.

Lire la suite

Retour à la table des matières